Luc Borot

luc.borot@univ-montp3.fr

Heures de permanence 2016/2017  : merci de contacter l’enseignant par courrier électronique.
Bureau : A118

Professeur de civilisation britannique 17e siècle
Membre de l’IRCL

Enseigne la civilisation britannique et la traduction.

Coordination LEA Civilisation E22ANY3 et 52ANY3
Coordination Erasmus LLCER Reading

Domaines étudiés et encadrés :

– Histoire intellectuelle, histoire culturelle de la Grande-Bretagne, 16e-17e siècles.
– Objets : religion, politique, mentalités, arts et politique, arts et religion, histoire du livre et de la lecture.
– Courants intellectuels : puritanisme, républicanisme, Levellers, Diggers, catholicisme anglais au début de la période d’interdiction (mi-16e siècle à fin 17e siècle).
– Auteurs : Thomas Hobbes, James Harrington, John Milton (prose politique), Gerrard Winstanley.
– Traduction : théorie et pratique de la traduction de textes des 16e et 17e siècles. Éditer pour traduire.

Publications représentatives :

Thomas HOBBES: Béhémoth, ou le Long Parlement, établissement du texte, introduction, traduction, notes, glossaire, index, collection Œuvres de Hobbes en français, volume 9, Paris, Vrin, 1990.

James Harrington and the Notion of Commonwealth, sous la direction de Luc Borot. Astræa 6. Montpellier, Publications de l’Université Paul-Valéry, 1998.

Civisme et citoyenneté… une longue histoire, sous la direction de Luc Borot. Montpellier, Publications de l’Université Paul-Valéry, 1999.

« Hobbes, Rhetoric, and the Art of the Dialogue ». Dorothea Heitsch et Jean-François Vallée, (dir.), Printed Voices. The Renaissance Culture of Dialogue. Toronto UP, 2004, 175-189.

« Richard Overton and Radicalism : the New Intertext of the Civic Ethos in Mid Seventeenth-Century England ». Glenn Burgess and Matthew Festenstein (dir.), English Radicalism 1550-1850. Cambridge, CUP, 2007, 37-61.

« Catholiques et quakers dans la seconde moitié du XVIIe : quand la persécution unit ceux que la prophétie désunit ». Les voix de Dieu. Littérature et prophétie en Angleterre et en France à l’âge baroque. Line Cottegnies, Tony Gheerardt, Gisèle Venet, Claire Gheerardt-Graffeuille et Anne-Marie Miller-Blaise (dir.), Paris, Presses de la Sorbonne Nouvelle, 2008, 213-226.

“La posture philosophique de Hobbes”. Alexis Tadié (dir.), La Figure du philosophe dans les lettres anglaises et françaises. Nanterre, PUPO, 2010, 39-58.

Les commentaires sont fermés.