Paula Barros

paula.barros@univ-montp3.fr
Bureau A118
Heures de permanence 2016 2017 : semestre 2  JEUDI 10H15 11H15 en A118

Maître de conférences en civilisation britannique (XVIe-XVIIe siècles)

Coordinatrice Doctorants LANSAD

Coordinatrice départementale LLCER ERASMUS (Norwich, Giessen, Berlin)

Après avoir passé l’Agrégation en 1998, j’ai enseigné l’anglais dans le secondaire pendant plusieurs années. J’ai soutenu en 2007 une thèse de doctorat intitulée Les Vivants à l’épreuve du deuil. Discours théoriques et écrits de circonstance en Angleterre, c. 1550-1640 (sous la direction de Luc Borot). J’ai travaillé comme PRAG à l’Université Paul-Valéry de 2006 à 2010 avant de devenir maître de conférences en civilisation britannique des XVIe et XVIIe siècles. Je suis membre de l’IRCL (http://www.ircl.cnrs.fr/) et ma recherche s’articule autour des thèmes suivants :

– L’histoire religieuse anglaise des XVIe et XVIIe siècles.

– L’histoire des émotions, particulièrement dans son articulation avec la théologie et la pastorale protestante des XVIe et XVIIe siècles.

– La réception et l’assimilation de l’héritage antique et humaniste (rhétorique et philosophie morale).

– L’imaginaire de la mort et du deuil (Bible et mythologie).

 

Publications :

– « Que faire de ces soupirs ? Le rôle des émotions dans la négociation des relations amoureuses dans l’Angleterre du premier XVIIe siècle : deux perspectives féminines », Journée d’études « Les émotions et les âges de la vie », LERMA, Aix-Marseille Université, 18 juin 2012, http://britaix17-18.univ-provence.fr/pdf/2011-2012/Texte-Barros.pdf.

– « Appréhender les émotions au travers des rituels religieux ? L’exemple des visites des malades chez les Protestants anglais, c. 1559-1640 », Séminaire du LERMA, Aix-Marseille Université, 21 février 2011, http://britaix17-18.univ-provence.fr/texte-seance3.php.

– « “Faith is the evidence of things not seen” : preuves et épreuves de la foi dans quelques écrits puritains sur l’assurance du salut, c. 1590-1620 », Colloque « La Preuve : notions, pratiques et représentations en France et en Grande-Bretagne (XVIe—XVIIIe siècles) », Montpellier, 2-5 juin 2010, à paraître.

– « Passion et compassion : appréhension et prise en charge du malheur dans King Lear », Journée d’études « Autour de King Lear », Université Paul-Valéry, Montpellier III, 27 février 2009, http ://www.ircl.cnrs.fr/pdf/King%20Lear/Presentation_PDF/Barros_KgLr.pdf.

– « La mort du prince Henri (†1612) : éthique et rhétorique du deuil dans un cycle de sermons funèbres anglais », Cahiers d’Études du Religieux – Recherches interdisciplinaires , ISSN 1760-5776, (avril 2009), http://www.msh-m.fr/article.php3?id_article=605.

– « L’image visible des grâces invisibles ? Rhétorique de l’éloge et stratégies de contournement dans les sermons funèbres anglais, c. 1600-1640 », Revue LISA/LISA e-journal, 6:3 (2008), http://lisa.revues.org/index373.html.

– « Les Sources classiques dans la littérature protestante du deuil et de la consolation en Angleterre (c. 1590-1640) », Bulletin de la Société d’Études Anglo-Américaines des XVIIe et XVIIIe siècles , 60 (juin 2005), p. 77-97.

– « ‘The Art of Embalming Dead Saints’ : L’écriture hagiographique dans les sermons funèbres puritains anglais, 1600-1640 », dans éd. Patricia Eichel-Lojkine et Claudie Martin-Ulrich, De bonne vie s’ensuit bonne mort. Récits de mort, récits de vie en Europe (XVe-XVIIe siècle), Paris, Honoré Champion, 2006, p. 149-167.

 

Les commentaires sont fermés.