Jean-Michel Ganteau

Jean-Michel Ganteau

Bureau G206, Tél : 04 67 14 24 73
heures de permanence :
– S1 : le jeudi de 16h15 à 17h15,
– S2 : le jeudi de 09h15 à 10H15.

Directeur de l’Ecole Doctorale 58
Membre du Conseil Scientifique de l’Université Montpellier 3
Membre du conseil de U.F.R.2,
Membre du comité scientifique des PULM
Responsable du master d’anglais LLCER, spécialités recherche et enseignement

Jean-Michel Ganteau enseigne la littérature de la première année au Master 2 LLCE et les épreuves de synthèse en L3 L.E.A. ainsi qu’aux concours.

Professeur de littérature britannique, il est rattaché à l’E.A. 741 (EMMA) ainsi que membre associé de l’équipe S.I.E.C.L.E. (Université Paris 7). Son domaine de spécialité est la littérature et les arts britanniques contemporains, ce qui l’a amené à publier des articles et à prononcer des communications, en France et à l’étranger, dans ce domaine. Il est directeur de la revue Etudes britanniques contemporaines (unique revue française consacrée à la littérature et à la culture britanniques contemporaines), et a fondé, en collaboration avec Christine Reynier, la collection « Present Perfect », aux publications de Montpellier 3.

Publications

Responsable de la publication de la revue Etudes britanniques contemporaines (PULM)

Ouvrages
David Lodge, le choix de l’éloquence. Couleurs Anglaises. Pessac : Presses Universitaires de Bordeaux, 2001.
Peter Ackroyd et la musique du passé. Paris : Michel Houdiard. 2008.

Ouvrages collectifs
Co-responsable de la collection « Present Perfect » (PULM)

En collaboration avec Christine Reynier. Impersonality and Emotion in Twentieth-Century British Literature. Present Perfect 1. Montpellier, PUMontpellier 3, 2005.
En collaboration avec Christine Reynier. Impersonality and Emotion in Twentieth-Century British Arts. Present Perfect 2. Montpellier, PUMontpellier 3, 2007.
En collaboration avec Susana Onega Jaén. The Ethical Component in Experimental British Fiction since the 1960s. Newcastle : Cambridge Scholars Publishing, 2007.
En collaboration avec Christine Reynier. Autonomy and Commitment in Twentieth-Century British Literature. Present Perfect 5. Montpellier, PUlM, 2010.
En collaboration avec Susana Onega Jaén. Trauma and Ethics in Contemporary British Fiction. Amsterdam: Rodopi, 2010. A paraître.
En collaboration avec Susana Onega Jaen. Romance and Trauma in Contemporary British Literature. En cours de préparation.

Articles récents
« L’effacement du sujet masculin dans la romance britannique contemporaine. » Figures de la relation. Textes réunis par Vincent Broqua et Tatiana Weets. Paris : Michel Houdiard, 2008. 27-35.
« Camping the Nation: Peter Ackroyd’s Mungrell Englishness. » Contemporary Definitions of Englishness. Ed. Floriane Reviron. Newcastle: Cambridge Scholars Publishing, 2009. 97-108
« Portrait de l’artiste en dynamiteur : B.S. Johnson. » Ed. Christine Reynier. Ecrits d’écrivains 1. Paris : Michel Houdiard, 2009. 129-153
« Objections de l’art : Jeanette Winterson. » Ed. Christine Reynier. Ecrits d’écrivains 2. Paris : Michel Houdiard, 2009. 150-171.
« Présentations de Londres : Ackoyd, Moorcock, Sinclair et l’éthique de l’adjacence. » Anglophonia/Caliban 25(2009) : 110-118.
« ‘Peter Ackroyd’s English Music as Romance of Englishness: A Response to Susan Ang.» Connotations 18.1-3 (2008-2009): 276-282.
« Vertus de l’imitatio: le versant éthique de l’impersonnel. » L’impersonnel en littérature. Explorations critiques et théoriques. Textes réunis par Hélène Aji et alii.. Rennes : P.U.R., 2009. 19-31.
« In Thy Autonomy Is Thy Commitment: Brigid Brophy’s In Transit. » Autonomy and Commitment in Twentieth-century British Literature. Eds. Christine Reynier et Jean-Michel Ganteau. Montpellier: PULM, 2010. 191-201.
« Mediterranean Englishness : Another Progress of Romance. » Cross Cultural Encouters. Ed. Christine Reynier. Berne: peter Lang, 2010. A paraître.
« Trauma as the Negation of Autonomy: Peter Ackroyd’s Mother London. » Eds. Susana Onega et Jean-Michel Ganteau. Trauma and Ethics in Contemporary British Literature. Amsterdam : Rodopi, 2010. 109-130.
« De l’allusion au commentaire: le travail de la citation (Time’s Arrow et The Nazi Doctors). » Ed. Jocelyn Dupont et Emilie Walezak. L’intertextualité dans le roman contemporain de langue anglaise. Perpignan : Presses de l’Université de Perpignan, 2010. 123-137.
« WINTERSON Jeanette » Ed. Anna Medeiros. Dictionnaire des femmes créatrices. Paris : Edition des Femmes, 2010. A paraître.
« Arnold Bennett et l’Espagne : la tentation d’une autre anglicité. » Ed. Christine Reynier. Ecrits d’écrivains 3. Paris : Michel Houdiard, 2010. A paraître.
« Horizons de l’inassimilable : du réalisme traumatique dans le roman britannique contemporain. » Etudes britanniques contemporaines 40 (mai 2011). A paraître.

Encadrement

Jean-Michel Ganteau dirige des travaux de doctorat et de master dans les spécialités suivantes : roman ultra contemporain (Peter Ackroyd, Martin Amis, Will Self, Jeanette Winterson, etc.) ou plus ancien (Graham Greene, B.S. Johnson, par exemple), ainsi que sur les rapports d’intermédialité (dont texte-image) qui caractérisent la production britannique contemporaine. D’une manière plus générale, il s’intéresse au domaine de l’éthique des affects, ce qui l’amène à travailler sur les zones de voisinage entre théorie des genres/modes et éthique lévinasienne et post-lévinasienne.

Il encadre des travaux sur :
– la littérature britannique contemporaine (depuis la Seconde Guerre mondiale), avec quelques incursions dans des domaines antérieurs ;
– mais aussi sur des phénomènes culturels liés aux praticiens de l’art contemporaine (Y.B.A., dont Sam Taylor Wood, Damien Hirst, etc.) ;
– la romance contemporaine et les implications éthiques qu’elle met en œuvre ;
– le récit de l’excès, sous diverses composantes : baroque, mélodrame, kitsch, camp ;
– l’éthique de l’androgyne et de l’épicène ;
– la théorie des affects appliquée aux productions artistiques contemporaines ;
– La théorie du trauma ;
– l’éthique des vérités et de l’altérité appliquées au même domaine ;
– les manifestations esthétiques et culturelles de l’anglicité, etc.

Les commentaires sont fermés.