Nicolas Gachon

NG

Nicolas GACHON
Maître de conférences, civilisation américaine

Bureau A120
Réception des étudiants sur RDV le vendredi de 14h45 à 15h45 (S1) et le mercredi de 11h15 à 12h15 (S2)

ENSEIGNEMENTS 2016-2017
– Agrégation : Les Républicains, de Dwight D. Eisenhower à George W. Bush (1952-2008)
– CAPES : Préparation à l’épreuve de composition (civilisation américaine – W2AMEAN3, MEEF)
– E62ANY5 : Histoire des Etats-Unis des années 1930 à la période contemporaine
– E42ANY5 : Histoire des États-Unis de 1789 à 1929
– E13AN5 : Institutions politiques et société des États-Unis d’Amérique
– E12ANY5 : Institutions politiques et société des États-Unis d’Amérique

RESPONSABILITÉS
– Responsable des stages LEA dans les pays anglophones
– Coordinateur E13AN5
– Coordinateur E12ANY5
– Directeur de mémoires de Master (civilisation américaine)
– Membre du jury du CAPES externe d’anglais

 

Nicolas Gachon est spécialiste de l’histoire et de la civilisation des Etats-Unis. Il s’intéresse principalement aux 20ème et 21ème siècles, aux questions politiques (politique intérieure, politique étrangère, mouvements sociaux, mondialisation, libéralisme, exceptionnalisme américain, antiaméricanisme) ainsi qu’aux universités nord-américaines.

Nicolas Gachon a été en poste à l’Ambassade de France aux Etats-Unis (New York) et au Consulat Général de France à Chicago. Il a dirigé les centres de ressources sur la France de Rutgers University (New Jersey) et de l’Université du Wisconsin à Madison. Il a par la suite été Attaché puis Conseiller de l’Ambassade de France au Canada (Ottawa). Il a également servi au Ministère de l’Enseignement Supérieur et de la Recherche ainsi qu’au sein du Cabinet du Recteur de l’Académie de Montpellier.

Nicolas Gachon est membre d’EMMA-EA741 (Etudes Montpelliéraines du Monde Anglophone), de l’Association Française d’Etudes Américaines et de la Société des Anglicistes de l’Enseignement Supérieur.

Il conduit par ailleurs des recherches sur l’espace atlantique au 19e siècle, notamment sur les empires coloniaux britanniques et français en Afrique de l’Ouest.

Les commentaires sont fermés.