Maylis Rospide

Heures de permanence  : Semestre 1 et semestre 2 sur RDV uniquement.
bureau A114

Membre de la SAES et de la SEAC.

Ma recherche se concentre autour de l’œuvre fictionnelle de Will Self (sous sa forme brève et romanesque). Présenté comme un enfant terrible de la littérature contemporaine, Will Self est souvent associé à une anomie postmoderne et posthumaine. Cependant, son attachement à la morale et à l’éthique déontique le rapproche de la notion de norme. Son œuvre emprunte à de nombreux genres (la satire, la science-fiction), ainsi qu’à de nombreux auteurs (De Quincey, Burroughs, Ballard, etc.).
J’enseigne actuellement la méthodologie universitaire en L1 (LLCE) (U1DANM) et Langue LEA de première année (E11ANY).
Domaines de recherche : roman, littérature britannique contemporaine, posthumain, normes, Will Self.

A paraître : “When experimentation becomes ethics: ‘A Duty Dance’ with literature in Will Self’s work”

dans The Ethical Component in Experimental British Fiction since the 1960s.

Les commentaires sont fermés.