Julie Sauvage

Julie Sauvage

Bureau A114
Heures de réception  : Contacter l’enseignant par courriel
Maître de Conférence

Après une thèse sur la théâtralité dans les romans d’Angela Carter, soutenue à l’Université de Bordeaux 3, je continue à m’intéresser à la littérature britannique contemporaine, notamment aux problématiques de la voix, de l’identité et de la réécriture (surtout la réécriture des mythes et des contes de fées). Je serai heureuse de travailler avec les étudiants qui s’intéressent à ce type de sujets.
J’ai eu l’occasion de traduire des articles pour divers magazines et revues, ainsi que plusieurs ouvrages et j’ai obtenu le prix Pierre-François Caillé de la Société Française des Traducteurs en 2003 pour ma traduction de l’essai historique 1688 (voir plus bas). Pour l’instant, je fais une pause dans mes activités de traduction, mais je continue de l’enseigner, en Master Pro LEA notamment, avant de me lancer un jour peut-être en traductologie…

Responsable des échanges Erasmus avec Dublin, Waterford et Roehampton pour le département de LEA, je coordonne également la licence LEA avec Patricia Dorval.

Derniers articles parus:

– « Kate Atkinson : Behind the Scenes at the Museum or the Dead Mother’s Book »
dans Elisabeth Lamothe, Pascale Sardin, Julie Sauvage (dir.), Mothers and Death, Proceedings of the 2005 Bordeaux Conference, Presses Universitaires de Bordeaux, 2008
– « ‘The tableau vivant before us… might be better termed a nature morte’: theatricality in Angela Carter’s Fireworks », Journal of the Short Story in English, Presses de l’Université d’Angers, juin 2008.
– « Le tombeau et l’arabesque : usages féministes de l’ekphrasis chez Angela Carter », Epure, Approche interdisciplinaire de la lecture 3, Presses de l’Université de Reims, 2009.
– « Angela Carter, Edgar Allan Poe : portrait d’auteurs au miroir de l’essai dans ‘A travers un texte à l’envers : La Résurrection de la Maison Usher’ ». Essais sur L’Art. Christine Reynier (dir.), Paris : Houdiard, 2009.

Dernières communications :

– Fairy-tales in Angela Carter’s ‘demythologizing business’ », communication au colloque Popular Culture Association /American Culture Association, Albuquerque, 13-16 février 2008.
– « « Nothing dies … All matter is transformed into other matter  » : résurgence et métamorphose des mythes dans Not the End of the World de Kate Atkinson», communication au XLVIIIe congrès de la SAES ,« La Résurgence », Université d’Orléans, mai 2008.
– « Buffy vs Persephone : Myths and Contemporary Popular Culture in Kate Atkinson’s Not the End of the World ». PCA/ACA Conference, Atelier « Myth and Fairy Tale ». Albuquerque, février 2009.
– « « The Cabinet of Edgar Allan Poe »: Angela Carter’s Philosophy of Decomposition », Atelier « Nouvelles », colloque de la SAES, Bordeaux, mai 2009.
– « Choose your camp! Aestheticism in Angela Carter’s Shadow Dance », colloque « Esthétismes », Montpellier, septembre 2009.
– «Alienating Writing: Autonomy and Commitment in Angela Carter’s radio play, Come Unto These Yellow Sands », colloque « Autonomy and Commitment in Contemporary British Arts », Montpellier, juin 2010.
– «O/I: New Writing and the Rebirth of the Reader in Angela Carter’s Passion of New Eve », colloque « Angela Carter: Estranging Feminism? », Université de Saint-Etienne, juin 2010.

Ouvrages:

Co-direction avec Elisabeth Lamothe (Université du Maine) et Pascale Sardin (Bordeaux 3):

Les Mères et la mort, réalités et représentations, Actes du colloque international pluridisciplinaire de Bordeaux, Presses de l’Université de Bordeaux (volume consacré aux sciences humaines, à la littérature comparée et aux littératures francophones), septembre 2008.
Mothers and Death, Proceedings of the 2005 Bordeaux Conference, Presses de l’Université de Bordeaux (volume consacré aux littératures anglophones), décembre 2008.

Traductions parues :

Pékin, Lima, Venise… 1688, une année dans le monde, Éditions Autrement (1688, a Global History, de J. E. Wills, américain), 320 p., 2001.
Prix ‘Jeune Talent’ 2003 de la Société Française des Traducteurs.
Une Plage en Hiver de Norman Levine, Canada (The Playground, roman), Éditions Autrement, 99 p., 2005.
Les Blondes : une drôle d’histoire, d’Aphrodite à Madonna de Joanna Pitman, Grande-Bretagne (On Blondes, essai, histoire culturelle : perception de la blondeur, de l’Antiquité à nos jours) Éditions Autrement, 270 p., 2005.
Textes historiques et littéraires anglais et français pour le film documentaire En Somme de Laurent Véray, pour l’Historial de la Grande Guerre de Péronne, 2006.
Acquainted with the Night, de Christopher Dewdney, Canada (essai poétique et historique sur la nuit), Éditions Autrement, 300 p., 2007
1421 : The Year China Discovered the World, de Gavin Menzies, Grande-Bretagne (sur les voyages d’exploration de la flotte chinoise au XVe siècle), Éditions Intervalles, 500 p., 2008

Co-organisations de colloques :
– « Les mères et la mort ». Colloque International Pluridisciplinaire, Bordeaux 3. 1-3 décembre 2005.

Les commentaires sont fermés.